En début d'année, ING avait annoncé que 1.000 ETP devraient disparaître, par le biais de départs naturels, comme la pension ou les départs volontaires. Néanmoins, il a été promis aujourd'hui qu'aucun emploi supplémentaire ne serait supprimé jusqu'à 2016. "ING ne peut pas exclure que d'éventuels postes devront à nouveau tomber en 2016, mais si cela se produit, cela ne se fera que sur base de départs naturels", explique le syndicat. Les salaires seront toutefois modérés durant les trois prochaines années, et donc la hausse barémique limitée. Ensuite, les accords salariaux seront restaurés. (Belga)

En début d'année, ING avait annoncé que 1.000 ETP devraient disparaître, par le biais de départs naturels, comme la pension ou les départs volontaires. Néanmoins, il a été promis aujourd'hui qu'aucun emploi supplémentaire ne serait supprimé jusqu'à 2016. "ING ne peut pas exclure que d'éventuels postes devront à nouveau tomber en 2016, mais si cela se produit, cela ne se fera que sur base de départs naturels", explique le syndicat. Les salaires seront toutefois modérés durant les trois prochaines années, et donc la hausse barémique limitée. Ensuite, les accords salariaux seront restaurés. (Belga)