Le port de Duqm fait partie d'une zone économique spéciale, un des projets les plus prestigieux du pays. Il s'agit d'un territoire de la taille du Qatar, à environ 500 kilomètres de la capitale Muscat, au milieu du désert. Il a été choisi par le gouvernement pour y construire un port, un aéroport international, une ville et des infrastructures touristiques. Les entreprises pourront y bénéficier d'un régime fiscal favorable.La Belgique est impliquée dans ce projet depuis le début. Un consortium avec Jan De Nul était responsable du dragage du chenal portuaire et les travaux sont désormais terminés. Le port de Duqm est aujourd'hui le plus profond de la région, avec 18 mètres.La concession octroyée au Port of Duqm Company court dans un premier temps jusqu'en 2015, date à laquelle les infrastructures devront être terminées. Elle sera ensuite prolongée de 25 ans. (NICOLAS MAETERLINCK)

Le port de Duqm fait partie d'une zone économique spéciale, un des projets les plus prestigieux du pays. Il s'agit d'un territoire de la taille du Qatar, à environ 500 kilomètres de la capitale Muscat, au milieu du désert. Il a été choisi par le gouvernement pour y construire un port, un aéroport international, une ville et des infrastructures touristiques. Les entreprises pourront y bénéficier d'un régime fiscal favorable.La Belgique est impliquée dans ce projet depuis le début. Un consortium avec Jan De Nul était responsable du dragage du chenal portuaire et les travaux sont désormais terminés. Le port de Duqm est aujourd'hui le plus profond de la région, avec 18 mètres.La concession octroyée au Port of Duqm Company court dans un premier temps jusqu'en 2015, date à laquelle les infrastructures devront être terminées. Elle sera ensuite prolongée de 25 ans. (NICOLAS MAETERLINCK)