"Nous prévoyons des distributions de tracts, des pétitions à bord des trains, le vendredi et le samedi, pour toucher un autre public que les navetteurs", détaille le syndicaliste. Michel Abdissi exclut toute grève à ce stade. "Nous avons fait grève mercredi parce que nous n'étions pas satisfaits de l'avancée des négociations. Maintenant qu'elles reprennent, nous n'allons pas relancer un préavis de grève! " La CSC ne s'est pas encore officiellement jointe à l'initiative, mais elle y est favorable. La réunion prévue entre les syndicats et le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette a été repoussée à 13h30. (MUA)

"Nous prévoyons des distributions de tracts, des pétitions à bord des trains, le vendredi et le samedi, pour toucher un autre public que les navetteurs", détaille le syndicaliste. Michel Abdissi exclut toute grève à ce stade. "Nous avons fait grève mercredi parce que nous n'étions pas satisfaits de l'avancée des négociations. Maintenant qu'elles reprennent, nous n'allons pas relancer un préavis de grève! " La CSC ne s'est pas encore officiellement jointe à l'initiative, mais elle y est favorable. La réunion prévue entre les syndicats et le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette a été repoussée à 13h30. (MUA)