Les travailleurs des sites de Ramet, Flémalle et Kessales s'étaient exprimés favorablement lundi dans la journée sur la reprise du travail après avoir pris connaissance secteur par secteur de l'accord social intervenu dans la nuit du 6 au 7 décembre. Cet accord prévoit le maintien de 945 emplois à ArcelorMittal et la création de différentes structures permettant de sauver quelque 400 emplois supplémentaires. Les travailleurs de Tilleur et de Marchin ont, pour leur part, voté contre la reprise du travail. La grève se poursuit donc à Ferblatil et à TDM où une nouvelle assemblée générale se déroulera mardi après-midi. Le personnel de Marchin se repositionnera sur la poursuite ou non de l'arrêt de travail. (Belga)

Les travailleurs des sites de Ramet, Flémalle et Kessales s'étaient exprimés favorablement lundi dans la journée sur la reprise du travail après avoir pris connaissance secteur par secteur de l'accord social intervenu dans la nuit du 6 au 7 décembre. Cet accord prévoit le maintien de 945 emplois à ArcelorMittal et la création de différentes structures permettant de sauver quelque 400 emplois supplémentaires. Les travailleurs de Tilleur et de Marchin ont, pour leur part, voté contre la reprise du travail. La grève se poursuit donc à Ferblatil et à TDM où une nouvelle assemblée générale se déroulera mardi après-midi. Le personnel de Marchin se repositionnera sur la poursuite ou non de l'arrêt de travail. (Belga)