La crainte d'une hausse du chômage s'est fortement renforcée en mars et le consommateur belge se montre également un peu moins optimiste quant aux perspectives économiques générales. Les ménages prévoient aussi une détérioration de leur situation financière et de leur capacité d'épargne au cours des 12 prochains mois. (Belga)

La crainte d'une hausse du chômage s'est fortement renforcée en mars et le consommateur belge se montre également un peu moins optimiste quant aux perspectives économiques générales. Les ménages prévoient aussi une détérioration de leur situation financière et de leur capacité d'épargne au cours des 12 prochains mois. (Belga)