Première étape de l'action mise en place : trouver un hashtag (mot-clé) pertinent qui interpelle les foules sans risquer de prêter le flanc à la moquerie. Avec le mot-valise publicitaire "Polowers" qui englobe la marque Polo et la notion de "followers" propre à Twitter (comprenez : les abonnés à un compte), VW et DDB ont déjà réussi un joli tour de force.

Deuxième étape : créer ensuite le buzz autour de ce hashtag a priori sympathique en lançant un concours mobilisateur et doté d'un prix de prestige, à savoir une Polo (logique). Les organisateurs ont donc imaginé une course de "Polowers", l'espace d'une journée, où chaque auteur d'un tweet mentionnant ce mot-clé prenait alors la tête de la compétition. A l'arrêt inopiné de la course, l'internaute leader remportait logiquement la voiture promise.

Résultat : en huit heures, plus de 150.000 tweets ont ainsi été envoyés avec le hashtag "Polowers" (soit plus de cinq tweets à la seconde !), offrant même le luxe à Volkswagen d'afficher ce mot-clé comme premier sujet tendance de Twitter ce jour-là, juste devant le chanteur Justin Bieber.

Comme quoi, avec une voiture et un peu d'imagination...

Frédéric Brébant