C'est un fait évident : le scandale Cambridge Analytica a secoué le géant Facebook. Mais l'a-t-il affaibli pour autant ? Certes, du côté des utilisateurs du plus grand réseau social (2,3 milliards de membres dans le monde), les révélations de ces dernières semaines ont estompé l'enthousiasme béat qui enrobait Facebook jusqu'ici. Mais du côté des annonceurs, la crise passagère semble déjà rangée au placard des mauvais souvenirs. Du moins en apparence...
...