Un voyageur fatigué, ça se remarque. Il baille, ses traits sont tirés, ses yeux sont rouges et, généralement, il est à la recherche d'un bon café pour se réveiller.

Alors imaginez un instant une grosse machine à café sous la forme d'un distributeur automatique qui n'accepte pas les pièces de monnaie, mais qui s'intéresse uniquement à l'état de fatigue des consommateurs pour mieux les servir.

C'est justement l'idée marketing qu'a eue la société Douwe Egberts qui a récemment installé une machine dans l'aéroport d'une ville d'Afrique du Sud. Mais une machine un peu particulière puisqu'elle était équipée d'un logiciel de reconnaissance faciale qui ne délivrait un café gratuit que si la personne était bel et bien fatiguée...

Un peu "gadget", certes, mais suffisamment amusant pour créer le buzz sur les réseaux sociaux.

F.B.

Un voyageur fatigué, ça se remarque. Il baille, ses traits sont tirés, ses yeux sont rouges et, généralement, il est à la recherche d'un bon café pour se réveiller.Alors imaginez un instant une grosse machine à café sous la forme d'un distributeur automatique qui n'accepte pas les pièces de monnaie, mais qui s'intéresse uniquement à l'état de fatigue des consommateurs pour mieux les servir.C'est justement l'idée marketing qu'a eue la société Douwe Egberts qui a récemment installé une machine dans l'aéroport d'une ville d'Afrique du Sud. Mais une machine un peu particulière puisqu'elle était équipée d'un logiciel de reconnaissance faciale qui ne délivrait un café gratuit que si la personne était bel et bien fatiguée...Un peu "gadget", certes, mais suffisamment amusant pour créer le buzz sur les réseaux sociaux.F.B.