Les taux annuels les plus faibles ont été observés à Chypre (0,2%), en Irlande (0,5%) et en Finlande (0,9%). Les taux annuels les plus élevés ont quant à eux été enregistrés en Estonie (4,5%), en Lituanie (4,2%) ainsi qu'au Royaume-Uni (3,1%). Par rapport à octobre 2017, l'inflation annuelle a baissé dans quatre États membres, est restée stable dans 9 et a augmenté dans 15 autres.

En Belgique, le taux d'inflation a atteint 2,1% en novembre, contre 1,8% en octobre et 1,7% un an plus tôt.

Les plus forts impacts à la hausse sur le taux d'inflation annuel de la zone euro proviennent des carburants pour le transport (+0,21 point de pourcentage), des combustibles liquides (+0,07 pp) ainsi que du lait, fromage & oeufs (+0,05 pp), tandis que les télécommunications (-0,11 pp), les vêtements (-0,07 pp) et la protection sociale (-0,04 pp) ont poussé les prix à la baisse, conclut Eurostat.

Les taux annuels les plus faibles ont été observés à Chypre (0,2%), en Irlande (0,5%) et en Finlande (0,9%). Les taux annuels les plus élevés ont quant à eux été enregistrés en Estonie (4,5%), en Lituanie (4,2%) ainsi qu'au Royaume-Uni (3,1%). Par rapport à octobre 2017, l'inflation annuelle a baissé dans quatre États membres, est restée stable dans 9 et a augmenté dans 15 autres. En Belgique, le taux d'inflation a atteint 2,1% en novembre, contre 1,8% en octobre et 1,7% un an plus tôt. Les plus forts impacts à la hausse sur le taux d'inflation annuel de la zone euro proviennent des carburants pour le transport (+0,21 point de pourcentage), des combustibles liquides (+0,07 pp) ainsi que du lait, fromage & oeufs (+0,05 pp), tandis que les télécommunications (-0,11 pp), les vêtements (-0,07 pp) et la protection sociale (-0,04 pp) ont poussé les prix à la baisse, conclut Eurostat.