Sur la période d'avril à mai, 67.000 personnes sont venues grossir les rangs des chômeurs au sein de la zone euro. Le chiffre s'élève à environ 1,344 million en un an.

Résultat, quelque 19,22 millions de personnes étaient au chômage en mai dans les 17 pays de la zone euro.

En Espagne, le chômage est grimpé à 26,9% en mai. Il est à 26,8% en Grèce, mais les dernières données disponibles datent de mars.

La situation s'est fortement dégradée en un an dans les pays les plus fragiles, comme Chypre, où le taux de chômage a bondi de 11,4% à 16,3%. En Slovénie, vue par certains comme le nouveau maillon faible de la zone euro, le chômage est passé de 8,6% à 11,2% en douze mois.

En revanche, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en mai en Autriche (4,7%), en Allemagne (5,3%) et au Luxembourg (5,7%).

Le chômage des jeunes de moins de 25 ans, principal thème du sommet européen jeudi et vendredi dernier à Bruxelles, était à 23,8% dans la zone euro en mai, avec des pics en Grèce (59,2% en mars), en Espagne (56,6%) et au Portugal (42,1%).

Dans l'ensemble de l'UE, le chômage s'est établi à 10,9% en mai.

Sur la période d'avril à mai, 67.000 personnes sont venues grossir les rangs des chômeurs au sein de la zone euro. Le chiffre s'élève à environ 1,344 million en un an. Résultat, quelque 19,22 millions de personnes étaient au chômage en mai dans les 17 pays de la zone euro. En Espagne, le chômage est grimpé à 26,9% en mai. Il est à 26,8% en Grèce, mais les dernières données disponibles datent de mars. La situation s'est fortement dégradée en un an dans les pays les plus fragiles, comme Chypre, où le taux de chômage a bondi de 11,4% à 16,3%. En Slovénie, vue par certains comme le nouveau maillon faible de la zone euro, le chômage est passé de 8,6% à 11,2% en douze mois. En revanche, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en mai en Autriche (4,7%), en Allemagne (5,3%) et au Luxembourg (5,7%). Le chômage des jeunes de moins de 25 ans, principal thème du sommet européen jeudi et vendredi dernier à Bruxelles, était à 23,8% dans la zone euro en mai, avec des pics en Grèce (59,2% en mars), en Espagne (56,6%) et au Portugal (42,1%). Dans l'ensemble de l'UE, le chômage s'est établi à 10,9% en mai.