Ce chiffre est meilleur que celui anticipé par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 7,5%. Le chômage avait atteint 7,5% en novembre.

Depuis qu'il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique de 10,0%, le chômage dans la zone euro n'a cessé de reculer.

Au pire de la crise de la dette, le chômage avait atteint, dans la zone de la monnaie unique, le taux record de 12,1% en avril, mai et juin 2013.

Parmi les 19 pays de la zone, l'Allemagne et les Pays-Bas affichaient le taux de chômage les plus faible en décembre (3,2%).

A l'autre bout de l'échelle, les taux les plus élevés ont été relevés en Grèce (16,6% en octobre, pas de données disponibles plus récentes) et en Espagne (13,7%).

Dans les 28 pays de l'UE, le taux de chômage s'est établi à 6,2% en décembre, en baisse par rapport à novembre (6,3%).

Ce chiffre est meilleur que celui anticipé par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 7,5%. Le chômage avait atteint 7,5% en novembre.Depuis qu'il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique de 10,0%, le chômage dans la zone euro n'a cessé de reculer.Au pire de la crise de la dette, le chômage avait atteint, dans la zone de la monnaie unique, le taux record de 12,1% en avril, mai et juin 2013.Parmi les 19 pays de la zone, l'Allemagne et les Pays-Bas affichaient le taux de chômage les plus faible en décembre (3,2%). A l'autre bout de l'échelle, les taux les plus élevés ont été relevés en Grèce (16,6% en octobre, pas de données disponibles plus récentes) et en Espagne (13,7%).Dans les 28 pays de l'UE, le taux de chômage s'est établi à 6,2% en décembre, en baisse par rapport à novembre (6,3%).