La remplaçante d'Hervé Jamar au sein du gouvernement Michel parle d'un trou de plus de deux milliards d'euros.

"On sait déjà qu'il va y avoir un exercice à faire pour 2017, 2018 et 2019. On parle d'un milliard de mesures d'assainissement à définir en 2018. On sait qu'on a avancé des mesures de 2020 à 2019 pour un milliard d'euros, qu'on a ajouté 150 millions pour doper le pouvoir d'achat en 2018. Tout cela n'est pas encore financé. Ce n'est pas un secret", précise la ministre, qui ajoute que les moyens budgétaires pour que les réformes soient réalisées seront trouvés au fil du temps.

La remplaçante d'Hervé Jamar au sein du gouvernement Michel parle d'un trou de plus de deux milliards d'euros. "On sait déjà qu'il va y avoir un exercice à faire pour 2017, 2018 et 2019. On parle d'un milliard de mesures d'assainissement à définir en 2018. On sait qu'on a avancé des mesures de 2020 à 2019 pour un milliard d'euros, qu'on a ajouté 150 millions pour doper le pouvoir d'achat en 2018. Tout cela n'est pas encore financé. Ce n'est pas un secret", précise la ministre, qui ajoute que les moyens budgétaires pour que les réformes soient réalisées seront trouvés au fil du temps.