Malgré les incertitudes entourant le Brexit, reporté à deux reprises, un nombre record de 2,38 millions de citoyens européens travaillaient en Grande-Bretagne au premier trimestre. Le nombre de citoyens non-UE y travaillant est également en hausse, de 80.000 personnes, à 1,32 million.

Le nombre de citoyens européens qui travaillent outre-Manche n'a cessé d'augmenter ces dernières années, notamment avec l'élargissement à l'est de l'UE et l'entrée de pays comme la Pologne.