"Il est très très probable que nous devions choisir une solution qui serait, je pense, formidable pour le Royaume-Uni et nous pourrions faire exactement ce que nous voulons à partir du 1er janvier", a déclaré M. Johnson lors d'une visite à Blyth, dans le nord de l'Angleterre.

"Il est très très probable que nous devions choisir une solution qui serait, je pense, formidable pour le Royaume-Uni et nous pourrions faire exactement ce que nous voulons à partir du 1er janvier", a déclaré M. Johnson lors d'une visite à Blyth, dans le nord de l'Angleterre.