Dans ce courrier daté de lundi, le dirigeant hongrois ajoute qu'il serait "contre-productif" de discuter de ce sixième paquet de sanctions lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27 prévu les 30 et 31 mai "en l'absence de consensus".

Dans ce courrier daté de lundi, le dirigeant hongrois ajoute qu'il serait "contre-productif" de discuter de ce sixième paquet de sanctions lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27 prévu les 30 et 31 mai "en l'absence de consensus".