Le port de Nagoya opère pour un large panel de secteurs industriels. Des contacts avaient déjà été noués entre les deux entreprises notamment via le producteur automobile Toyota, peut-on lire dans le communiqué du port belge.

"L'objectif de cet accord est de partager notre expertise en tant que "port d'entrée", eux pour l'Asie, nous pour l'Europe. Bien entendu, nous voulons également améliorer nos échanges et notre trafic", précise-t-on à Zeebrugge.

Nagoya est le deuxième port japonais qui signe un accord avec Zeebrugge. En 1999, un accord de collaboration avait également été conclu avec le port japonais de Hakata.

Le port de Nagoya opère pour un large panel de secteurs industriels. Des contacts avaient déjà été noués entre les deux entreprises notamment via le producteur automobile Toyota, peut-on lire dans le communiqué du port belge. "L'objectif de cet accord est de partager notre expertise en tant que "port d'entrée", eux pour l'Asie, nous pour l'Europe. Bien entendu, nous voulons également améliorer nos échanges et notre trafic", précise-t-on à Zeebrugge. Nagoya est le deuxième port japonais qui signe un accord avec Zeebrugge. En 1999, un accord de collaboration avait également été conclu avec le port japonais de Hakata.