"Je n'ai pas de date butoir", a souligné Donald Trump. "D'une certaine manière, j'aime bien l'idée d'attendre après l'élection pour l'accord avec la Chine", a-t-il ajouté en envisageant sa réélection.

Jusqu'ici, il s'était montré convaincu de pouvoir conclure prochainement un tel accord, malgré des signaux contraires ces dernières semaines et des déclarations menaçantes de son homologue chinois Xi Jinping.