"Notre relation avec le Mexique se renforce d'heure en heure. De très bonnes personnes dans l'ancien et le nouveau gouvernement, tout le monde travaille bien ensemble... Un grand Accord Commercial avec le Mexique pourrait arriver bientôt!", a tweeté le président américain.

Pour l'instant, Américains et Mexicains négocient de façon bilatérale sur une réécriture de l'Aléna, le troisième pays membre, le Canada, devant les rejoindre quand ces discussions seront plus avancées.

Le ministre mexicain de l'Economie Ildefonso Guajardo et celui des Affaires étrangères Luis Videgaray font la navette depuis plus d'un mois entre Mexico et Washington pour rencontrer le représentant américain au commerce Robert Lighthizer.

Le principal obstacle à la conclusion d'un accord reste la clause crépusculaire exigée par les Etats-Unis, qui forcerait à reconfirmer le pacte commercial tous les cinq ans, a expliqué M. Guajardo vendredi aux journalistes à Washington.

Son pays, comme le Canada, est farouchement opposé à cette clause.

Le ministre mexicain avait dit jeudi que les négociations étaient "très" avancées avec les Etats-Unis, mais que des problèmes trilatéraux resteraient à résoudre quoiqu'il arrive.

"Notre relation avec le Mexique se renforce d'heure en heure. De très bonnes personnes dans l'ancien et le nouveau gouvernement, tout le monde travaille bien ensemble... Un grand Accord Commercial avec le Mexique pourrait arriver bientôt!", a tweeté le président américain.Pour l'instant, Américains et Mexicains négocient de façon bilatérale sur une réécriture de l'Aléna, le troisième pays membre, le Canada, devant les rejoindre quand ces discussions seront plus avancées.Le ministre mexicain de l'Economie Ildefonso Guajardo et celui des Affaires étrangères Luis Videgaray font la navette depuis plus d'un mois entre Mexico et Washington pour rencontrer le représentant américain au commerce Robert Lighthizer.Le principal obstacle à la conclusion d'un accord reste la clause crépusculaire exigée par les Etats-Unis, qui forcerait à reconfirmer le pacte commercial tous les cinq ans, a expliqué M. Guajardo vendredi aux journalistes à Washington.Son pays, comme le Canada, est farouchement opposé à cette clause.Le ministre mexicain avait dit jeudi que les négociations étaient "très" avancées avec les Etats-Unis, mais que des problèmes trilatéraux resteraient à résoudre quoiqu'il arrive.