"C'est bien plus sensé d'avoir la Russie", a-t-il déclaré à la Maison Blanche, ajoutant qu'il "pourrait tout à fait soutenir" un retour au G8 incluant Moscou.