"Cela avance bien", a simplement répondu M. Trump, interrogé dans le Bureau ovale sur l'état des discussions.

Les échos de Pékin avaient un ton moins optimiste mardi.

Les tractations commerciales sont "très difficiles" et "il reste encore beaucoup à faire" malgré des percées dans certains domaines, avait alors déclaré le ministre chinois du Commerce.

Washington et Pékin ont entamé depuis le début de l'année des négociations sérieuses pour tenter de mettre fin à leurs différends commerciaux et la guerre des tarifs douaniers déclenchée par Donald Trump l'an passé.

Le locataire de la Maison Blanche avait décidé d'imposer des taxes sur plus de 200 milliards de dollars de produits chinois importés pour forcer Pékin à négocier. Les Américains veulent mettre fin à des pratiques commerciales qu'ils jugent déloyales: des subventions au non respect de la propriété intellectuelle, en passant par le transfert forcé de technologies.

Donald Trump et le président chinois Xi Jinping avaient conclu une trêve fin 2018 et relancé le dialogue.

M. Trump a laissé entendre qu'il pourrait rencontrer son homologue chinois fin mars pour parapher un accord. Mais pour l'heure, aucune date n'a été confirmée.