"Nous avons de profonds déficits avec le Mexique et le Canada. L'Aléna, qui est en cours de renégociation en ce moment même, a été un mauvais accord pour les Etats-Unis. Enormes délocalisations d'entreprises et d'emplois. Les taxes sur l'acier et l'aluminium seront retirées uniquement si un nouvel accord juste de l'Aléna est signé", a écrit Donald Trump sur Twitter.

"Aussi, le Canada doit bien mieux traiter nos agriculteurs. Très restrictif", a-t-il ajouté, après avoir à plusieurs reprises critiqué son voisin du nord, notamment sur sa production de lait.

"Le Mexique doit en faire beaucoup plus pour empêcher les drogues d'inonder les Etats-Unis. Ils n'ont pas fait ce qu'il faut. Des millions de gens sont dépendants et meurent", a-t-il poursuivi.

Les trois membres de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) - Etats-Unis, Mexique et Canada - sont engagés dans un septième et difficile round de renégociation, qui doit s'achever ce lundi. Donald Trump a par le passé qualifié cet accord de "désastre" pour les emplois aux Etats-Unis.

Le président américain a annoncé au débotté la semaine dernière qu'il comptait imposer prochainement des droits de douane de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium, provoquant un tollé mondial, notamment en Europe.

Il a accentué sa rhétorique protectionniste au cours du weekend en évoquant dans un tweet une taxe sur les importations de voitures européennes si l'UE ripostait à sa décision d'imposer des droits de douanes sur l'acier et l'aluminium.

"Nous avons de profonds déficits avec le Mexique et le Canada. L'Aléna, qui est en cours de renégociation en ce moment même, a été un mauvais accord pour les Etats-Unis. Enormes délocalisations d'entreprises et d'emplois. Les taxes sur l'acier et l'aluminium seront retirées uniquement si un nouvel accord juste de l'Aléna est signé", a écrit Donald Trump sur Twitter. "Aussi, le Canada doit bien mieux traiter nos agriculteurs. Très restrictif", a-t-il ajouté, après avoir à plusieurs reprises critiqué son voisin du nord, notamment sur sa production de lait."Le Mexique doit en faire beaucoup plus pour empêcher les drogues d'inonder les Etats-Unis. Ils n'ont pas fait ce qu'il faut. Des millions de gens sont dépendants et meurent", a-t-il poursuivi.Les trois membres de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) - Etats-Unis, Mexique et Canada - sont engagés dans un septième et difficile round de renégociation, qui doit s'achever ce lundi. Donald Trump a par le passé qualifié cet accord de "désastre" pour les emplois aux Etats-Unis.Le président américain a annoncé au débotté la semaine dernière qu'il comptait imposer prochainement des droits de douane de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium, provoquant un tollé mondial, notamment en Europe. Il a accentué sa rhétorique protectionniste au cours du weekend en évoquant dans un tweet une taxe sur les importations de voitures européennes si l'UE ripostait à sa décision d'imposer des droits de douanes sur l'acier et l'aluminium.