Ainsi, la subvention à la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (Creg) dans le cadre de l'élargissement du tarif social pour le gaz et l'électricité et de mesures d'aides énergie supplémentaires s'élève à 188 millions d'euros. Dans le détail, 100 millions d'euros sont affectés au tarif BIM (bénéficiaire d'intervention majorée), 72 millions pour l'intervention de 80 euros à l'attention des ménages les plus fragiles et 16 millions pour le Fonds Électricité et gaz.

Le tarif social élargi a été prolongé par le gouvernement fédéral jusqu'au 31 mars 2022. Environ un million de ménages peuvent y recourir afin d'alléger l'augmentation de leur facture d'énergie. Passé le 31 mars, environ 500.000 ménages pourront encore prétendre au tarif social. Un budget de 32 millions d'euros devra aider les ménages qui n'en bénéficieront plus à cette date à retourner progressivement dans le tarif complet.

Acquérir de nouveaux bâtiments, plutôt que louer?

En séance plénière, le débat a porté sur un amendement concernant l'acquisition par la Régie des bâtiments de deux bâtiments pour héberger des services en fin de bail et ayant connu ou prévoyant une augmentation de personnel. L'opposition a reproché le dépôt de cet amendement à la dernière minute, alors qu'il concerne notamment un achat de 280 millions d'euros.

Selon le secrétaire d'État en charge de la Régie, Mathieu Michel (MR), "on épargne 7 millions d'euros par an si on achète au lieu de louer ces bâtiments." Le dossier n'a été approuvé que vendredi dernier en Conseil des ministres, a-t-il confié à l'agence Belga.

Ainsi, la subvention à la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (Creg) dans le cadre de l'élargissement du tarif social pour le gaz et l'électricité et de mesures d'aides énergie supplémentaires s'élève à 188 millions d'euros. Dans le détail, 100 millions d'euros sont affectés au tarif BIM (bénéficiaire d'intervention majorée), 72 millions pour l'intervention de 80 euros à l'attention des ménages les plus fragiles et 16 millions pour le Fonds Électricité et gaz.Le tarif social élargi a été prolongé par le gouvernement fédéral jusqu'au 31 mars 2022. Environ un million de ménages peuvent y recourir afin d'alléger l'augmentation de leur facture d'énergie. Passé le 31 mars, environ 500.000 ménages pourront encore prétendre au tarif social. Un budget de 32 millions d'euros devra aider les ménages qui n'en bénéficieront plus à cette date à retourner progressivement dans le tarif complet. En séance plénière, le débat a porté sur un amendement concernant l'acquisition par la Régie des bâtiments de deux bâtiments pour héberger des services en fin de bail et ayant connu ou prévoyant une augmentation de personnel. L'opposition a reproché le dépôt de cet amendement à la dernière minute, alors qu'il concerne notamment un achat de 280 millions d'euros. Selon le secrétaire d'État en charge de la Régie, Mathieu Michel (MR), "on épargne 7 millions d'euros par an si on achète au lieu de louer ces bâtiments." Le dossier n'a été approuvé que vendredi dernier en Conseil des ministres, a-t-il confié à l'agence Belga.