La commission de l'Economie de la Chambre a adopté vendredi un projet de loi visant à prélever, d'ici la fin de l'année, quelque 250 millions d'euros sur la rentre nucléaire. Le nouveau gouvernement s'est certes accordé sur un nouveau montant de 550 millions d'euros, mais celui-là ne sera prélevé qu'à partir de l'année prochaine.

Pour les écologistes, il s'agit d'un "cadeau de Noël offert à Electrabel". Les écologistes ont voté contre, exigeant un montant bien supérieur dès 2011 : "Dans le cadre de la loi de dispositions diverses, la tripartite classique se permet tout sauf prélever une taxe nucléaire juste", a critiqué Kristof Calvo.

Selon le député Groen!, "Electrabel reçoit un cadeau de Noël alors que la réforme manquée des pensions aura lieu directement sans même passer par la concertation sociale". Les écologistes défendent le projet de taxer les producteurs nucléaires à hauteur de 1,2 milliard d'euros, comme l'avait proposé la Creg, le régulateur fédéral du secteur énergétique.

Trends.be, avec Belga