Le nombre de déclarations de régularisation a augmenté de 227% par rapport au mois précédent. Au 14 juin, avec environ 1.400 déclarations rentrées, le montant déclaré depuis le début du mois était de 175.8 millions d'euros. En extrapolant, on peut estimer que le montant total à régulariser en juin avoisine les 500 millions d'euros, soit l'équivalent de ce qui avait été déclaré entre janvier et mai. En un semestre, un milliard d'euros aurait ainsi été soumis à la régularisation, écrit le quotidien économique.

Le nombre de déclarations de régularisation a augmenté de 227% par rapport au mois précédent. Au 14 juin, avec environ 1.400 déclarations rentrées, le montant déclaré depuis le début du mois était de 175.8 millions d'euros. En extrapolant, on peut estimer que le montant total à régulariser en juin avoisine les 500 millions d'euros, soit l'équivalent de ce qui avait été déclaré entre janvier et mai. En un semestre, un milliard d'euros aurait ainsi été soumis à la régularisation, écrit le quotidien économique.