Le syndicat critique les modifications des calculs des pensions des agents du secteur public ainsi que la remise en question de la pénibilité du travail par rapport à l'âge de départ à la retraite. Les travailleurs du rail sont plus particulièrement concernés par l'augmentation de l'âge de départ à la retraite, la diminution du montant de la retraite et les modifications des conditions de départ lors d'une inaptitude physique, souligne la CGSP Cheminots. L'arrêt de travail sur le rail démarrera le lundi 26 février dès 22 heures jusqu'au 27 février même heure.

Le syndicat critique les modifications des calculs des pensions des agents du secteur public ainsi que la remise en question de la pénibilité du travail par rapport à l'âge de départ à la retraite. Les travailleurs du rail sont plus particulièrement concernés par l'augmentation de l'âge de départ à la retraite, la diminution du montant de la retraite et les modifications des conditions de départ lors d'une inaptitude physique, souligne la CGSP Cheminots. L'arrêt de travail sur le rail démarrera le lundi 26 février dès 22 heures jusqu'au 27 février même heure.