S'il avait plu au président Macron et à sa majorité de voter un " impôt pour la reconstruction de Notre-Dame ", à charge des milliardaires et des entreprises concernées, l'opinion publique aurait applaudi avec enthousiasme. Lorsque les mêmes sommes sont payées par les mêmes personnes de façon volontaire, cela leur est reproché.
...