Les partenaires sociaux se sont accordés sur une prime corona de 450 euros ainsi que sur l'adaptation des conditions de télétravail, selon Vic Van Kerrebroeck. Un compromis a également été trouvé sur les crédits-formation ainsi que sur les aménagements de fin de carrière. Le projet d'accord doit encore être soumis à la base pour approbation.

Suite à l'échec de la concertation, les syndicats avaient déposé un préavis de grève fin octobre, couvrant les mouvements de grogne de leurs affiliés à partir du 8 novembre. Les actions sont désormais suspendues.

Les partenaires sociaux se sont accordés sur une prime corona de 450 euros ainsi que sur l'adaptation des conditions de télétravail, selon Vic Van Kerrebroeck. Un compromis a également été trouvé sur les crédits-formation ainsi que sur les aménagements de fin de carrière. Le projet d'accord doit encore être soumis à la base pour approbation. Suite à l'échec de la concertation, les syndicats avaient déposé un préavis de grève fin octobre, couvrant les mouvements de grogne de leurs affiliés à partir du 8 novembre. Les actions sont désormais suspendues.