Le mois passé, 48.605 contribuables ont reçu un avertissement leur annonçant qu'ils devaient payer une amende, a confirmé le ministre des finances Johan Van Overtveldt (N-VA) mardi à la Chambre, en répondant à une question de Gautier Calomne (MR).

Après avoir reçu une lettre de rappel, les contribuables concernés doivent régulariser leur situation endéans les deux semaines et éviter une amende allant de 50 à 1.250 euro. Le 13 novembre dernier, 89.885 contribuables qui avaient reçu ce type de courrier n'avaient toujours pas rentré leur déclaration d'impôts (52%). Le SPF Finances a adressé une nouvelle missive en décembre à 48.605 personnes leur indiquant qu'elles devaient payer une amende. Durant le mois de janvier, d'autres courriers devraient encore être adressés.

L'envoi de lettres de rappel est organisé de manière automatique et centralisée depuis quelques années. En 2014, cela avait couté 685.000 euros.

Le mois passé, 48.605 contribuables ont reçu un avertissement leur annonçant qu'ils devaient payer une amende, a confirmé le ministre des finances Johan Van Overtveldt (N-VA) mardi à la Chambre, en répondant à une question de Gautier Calomne (MR).Après avoir reçu une lettre de rappel, les contribuables concernés doivent régulariser leur situation endéans les deux semaines et éviter une amende allant de 50 à 1.250 euro. Le 13 novembre dernier, 89.885 contribuables qui avaient reçu ce type de courrier n'avaient toujours pas rentré leur déclaration d'impôts (52%). Le SPF Finances a adressé une nouvelle missive en décembre à 48.605 personnes leur indiquant qu'elles devaient payer une amende. Durant le mois de janvier, d'autres courriers devraient encore être adressés. L'envoi de lettres de rappel est organisé de manière automatique et centralisée depuis quelques années. En 2014, cela avait couté 685.000 euros.