"J'ai pris la décision de mettre en oeuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livré aux pays hostiles, et de renoncer dans tous les règlements aux devises qui ont été compromises", a dit le président russe lors d'une réunion gouvernementale, expliquant qu'il s'agissait d'une réaction au gel des actifs de la Russie en Occident.

Le prix du gaz européen grimpait de plus de 20%, mercredi après l'annonce du président russe Vladimir Poutine.

Sur le marché néerlandais, qui fait figure de référence pour le prix du gaz eu Europe, une hausse de 21% était observée mercredi, à 119 euros le mégawattheure.

"J'ai pris la décision de mettre en oeuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livré aux pays hostiles, et de renoncer dans tous les règlements aux devises qui ont été compromises", a dit le président russe lors d'une réunion gouvernementale, expliquant qu'il s'agissait d'une réaction au gel des actifs de la Russie en Occident.Le prix du gaz européen grimpait de plus de 20%, mercredi après l'annonce du président russe Vladimir Poutine.Sur le marché néerlandais, qui fait figure de référence pour le prix du gaz eu Europe, une hausse de 21% était observée mercredi, à 119 euros le mégawattheure.