Certes, connaissant l'effet désastreux des lois Aubry qui, en France, ont accru le chômage après avoir réduit la durée hebdomadaire du travail à 35 heures, le syndicat belge ne demande pas que la nouvelle norme de durée du travail soit fixée par la loi, mais bien par des conventions collectives.
...