Au total, 30.024 nouveaux primo-employeurs ont été recensés en 2016, soit une hausse de 28% par rapport en 2015. Par région, la progression est de 36% en Wallonie, 24% en Flandre et 23% à Bruxelles.

"Ces résultats confirment le succès de la mesure de suppression des cotisations sociales patronales principales", commente le ministre Borsus. "Il faut bien sûr continuer à informer les employeurs sur les avantages de (la mesure zéro cotisation) afin qu'ils soient encore plus nombreux à en bénéficier."

Celle-ci prévoit que tous les employeurs qui engagent un premier travailleur entre le 1er janvier 2016 et la fin 2020 bénéficient d'une exonération des cotisations sociales patronales principales à durée illimitée sur ce travailleur.

La mesure est liée au premier emploi et non à la personne qui l'exerce, rappelle le ministre. Pour savoir s'ils peuvent bénéficier de la mesure, les primo-employeurs sont invités à s'adresser à leur secrétariat social.

Au total, 30.024 nouveaux primo-employeurs ont été recensés en 2016, soit une hausse de 28% par rapport en 2015. Par région, la progression est de 36% en Wallonie, 24% en Flandre et 23% à Bruxelles. "Ces résultats confirment le succès de la mesure de suppression des cotisations sociales patronales principales", commente le ministre Borsus. "Il faut bien sûr continuer à informer les employeurs sur les avantages de (la mesure zéro cotisation) afin qu'ils soient encore plus nombreux à en bénéficier." Celle-ci prévoit que tous les employeurs qui engagent un premier travailleur entre le 1er janvier 2016 et la fin 2020 bénéficient d'une exonération des cotisations sociales patronales principales à durée illimitée sur ce travailleur. La mesure est liée au premier emploi et non à la personne qui l'exerce, rappelle le ministre. Pour savoir s'ils peuvent bénéficier de la mesure, les primo-employeurs sont invités à s'adresser à leur secrétariat social.