Les 14 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix pays partenaires, alliés depuis 2016 pour se concerter sur leur niveau de production et peser sur les prix, ont approuvé à l'unanimité cette charte, qualifiée de document "historique" par l'Arabie saoudite. Un vote à main levée s'est tenu lors d'une réunion de l'Opep à Vienne.