Standard & Poor's a annoncé mardi avoir abaissé de deux crans la note de la Grèce, à "BB-", et d'un cran celle du Portugal, à "BBB-", avec une perspective négative pour ces deux pays.

Concernant la Grèce, l'agence de notation estime qu'"étant donné ses besoins d'emprunt significatifs et persistants, nous pensons qu'il est hautement probable qu'elle fasse appel" au fonds d'aide financier, mis en place au printemps 2010 au plus fort de la crise grecque, mais également à celui appelé à lui succéder à partir de 2013.

Les pays européens ont décidé la mise en place en 2010 d'un Fonds européen de stabilisation financière (FESF) puis d'un Mécanisme permanent de stabilité (MES) destiné à prendre la suite en 2013.

De même, pour le Portugal, l'agence estime que la dette abyssale du pays "rend vraisemblable un recours du Portugal au FESF et, en 2013, au MES", affirme S&P, dans un communiqué séparé.

Trends.be, avec Belga

Standard & Poor's a annoncé mardi avoir abaissé de deux crans la note de la Grèce, à "BB-", et d'un cran celle du Portugal, à "BBB-", avec une perspective négative pour ces deux pays.Concernant la Grèce, l'agence de notation estime qu'"étant donné ses besoins d'emprunt significatifs et persistants, nous pensons qu'il est hautement probable qu'elle fasse appel" au fonds d'aide financier, mis en place au printemps 2010 au plus fort de la crise grecque, mais également à celui appelé à lui succéder à partir de 2013.Les pays européens ont décidé la mise en place en 2010 d'un Fonds européen de stabilisation financière (FESF) puis d'un Mécanisme permanent de stabilité (MES) destiné à prendre la suite en 2013.De même, pour le Portugal, l'agence estime que la dette abyssale du pays "rend vraisemblable un recours du Portugal au FESF et, en 2013, au MES", affirme S&P, dans un communiqué séparé.Trends.be, avec Belga