Ce contrat a été signé mardi par la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt et les principaux responsables de l'agence.

En ce qui concerne la micromobilité partagée (vélos, trottinettes), le contrat prévoit que l'Agence apportera son expertise aux communes dans le cadre de l'identification ou de la mise en oeuvre des emplacements des zones de dépôt (drop zones) en dehors desquelles ces engins ne pourront plus être rangés. Il est en outre attendu de l'Agence qu'elle apporte son soutien à la création d'une gare routière internationale pour autocars.

Par ailleurs, le nouveau contrat de gestion vise "l'implémentation d'une politique de stationnement harmonisée et cohérente sur l'ensemble de la Région, à travers un processus de contrôle et de perception en voirie fiable et performant". L'amélioration de la qualité du contrôle du stationnement est ainsi assortie d'un indicateur clé de performance consistant à "diminuer au moins par deux les redevances de stationnement annulées car non valablement émises".

Cet objectif passe par l'amélioration de la qualité des outils et processus de l'Agence, facilitant l'intégration des missions de contrôle et de perception en voirie de communes qui en font la demande, en vue de convaincre un maximum de communes de déléguer la gestion de leur stationnement à parking.brussels pour 2026.

Avec la Région, l'Agence s'engage aussi à tout mettre en oeuvre afin de résoudre les difficultés de contrôle du groupe des usagers PMR pour la fin 2022.

Ce contrat a été signé mardi par la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt et les principaux responsables de l'agence. En ce qui concerne la micromobilité partagée (vélos, trottinettes), le contrat prévoit que l'Agence apportera son expertise aux communes dans le cadre de l'identification ou de la mise en oeuvre des emplacements des zones de dépôt (drop zones) en dehors desquelles ces engins ne pourront plus être rangés. Il est en outre attendu de l'Agence qu'elle apporte son soutien à la création d'une gare routière internationale pour autocars. Par ailleurs, le nouveau contrat de gestion vise "l'implémentation d'une politique de stationnement harmonisée et cohérente sur l'ensemble de la Région, à travers un processus de contrôle et de perception en voirie fiable et performant". L'amélioration de la qualité du contrôle du stationnement est ainsi assortie d'un indicateur clé de performance consistant à "diminuer au moins par deux les redevances de stationnement annulées car non valablement émises". Cet objectif passe par l'amélioration de la qualité des outils et processus de l'Agence, facilitant l'intégration des missions de contrôle et de perception en voirie de communes qui en font la demande, en vue de convaincre un maximum de communes de déléguer la gestion de leur stationnement à parking.brussels pour 2026. Avec la Région, l'Agence s'engage aussi à tout mettre en oeuvre afin de résoudre les difficultés de contrôle du groupe des usagers PMR pour la fin 2022.