Selon le SPF Economie, cette campagne a rencontré "un énorme succès". Le nombre de consommateurs ayant eu recours à des formules d'achats groupés a également "considérablement augmenté". Illustration de la dynamique du marché de l'énergie, le plus important des deux opérateurs historiques, à savoir Electrabel, a perdu plus de 300.000 clients en électricité et plus de 210.000 clients en gaz, indique encore le SPF Economie.

Selon la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG), les changements de fournisseur d'énergie ont explosé dans les trois Régions du pays en 2012. Pour l'électricité, 8,3% des points d'accès à Bruxelles ont changé de fournisseur (+4,2% par rapport à 2011). Ce taux atteint 16,5% (+8,3%) en Flandre et 11,6% (+3%) en Wallonie. La croissance est encore plus importante pour le gaz, avec 9,3% (+4,6%) à Bruxelles, 18,9% (+9,7%) en Flandre et 15% (+4%) en Wallonie.

Le SPF Economie rappelle par ailleurs que la facture d'énergie d'un ménage qui se chauffe au gaz a baissé de quelque 250 euros sur un an; le prix du gaz a baissé de 5 à 6% tandis que le prix de l'électricité a reculé de 2 à 3%.

Selon le SPF Economie, cette campagne a rencontré "un énorme succès". Le nombre de consommateurs ayant eu recours à des formules d'achats groupés a également "considérablement augmenté". Illustration de la dynamique du marché de l'énergie, le plus important des deux opérateurs historiques, à savoir Electrabel, a perdu plus de 300.000 clients en électricité et plus de 210.000 clients en gaz, indique encore le SPF Economie. Selon la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG), les changements de fournisseur d'énergie ont explosé dans les trois Régions du pays en 2012. Pour l'électricité, 8,3% des points d'accès à Bruxelles ont changé de fournisseur (+4,2% par rapport à 2011). Ce taux atteint 16,5% (+8,3%) en Flandre et 11,6% (+3%) en Wallonie. La croissance est encore plus importante pour le gaz, avec 9,3% (+4,6%) à Bruxelles, 18,9% (+9,7%) en Flandre et 15% (+4%) en Wallonie. Le SPF Economie rappelle par ailleurs que la facture d'énergie d'un ménage qui se chauffe au gaz a baissé de quelque 250 euros sur un an; le prix du gaz a baissé de 5 à 6% tandis que le prix de l'électricité a reculé de 2 à 3%.