L'émission d'obligations d'Etat à dix ans s'est limitée mardi à environ 3 milliards d'euros, écrivent De Tijd et L'Echo sur leurs sites Internet.

Le Trésor pensait pouvoir profiter des conditions redevenues favorables sur le marché obligataire après les emprunts réussis du Portugal et de l'Espagne, et espérait lever 5 milliards d'euros. Didier Reynders, ministre des Finances, avait affirmé mardi que le minimum de 3 milliards d'euros serait largement dépassé mais la réalité semble être toute autre.

Selon les quotidiens, l'opération a souffert de la déprime du marché obligataire en raison des discussions difficiles sur le Fonds européen de stabilité financière.

Trends.be, avec Belga

L'émission d'obligations d'Etat à dix ans s'est limitée mardi à environ 3 milliards d'euros, écrivent De Tijd et L'Echo sur leurs sites Internet.Le Trésor pensait pouvoir profiter des conditions redevenues favorables sur le marché obligataire après les emprunts réussis du Portugal et de l'Espagne, et espérait lever 5 milliards d'euros. Didier Reynders, ministre des Finances, avait affirmé mardi que le minimum de 3 milliards d'euros serait largement dépassé mais la réalité semble être toute autre.Selon les quotidiens, l'opération a souffert de la déprime du marché obligataire en raison des discussions difficiles sur le Fonds européen de stabilité financière.Trends.be, avec Belga