"Ce poste doit exister" et vise à "fusionner en effet les compétences qui sont les miennes, celles du Commissaire chargé de l'Economie et des Finances pour l'Europe, notamment pour la zone euro, et celles de la présidence de l'Eurogroupe", soit le groupe des ministres des Finances de la zone euro, a affirmé le Français sur la chaîne d'informations LCI.

"Il se trouve que j'ai été dans ma vie à la fois ministre des Finances et Commissaire chargé des affaires économiques et financières. Il n'y en a pas beaucoup. Je connais bien le job", a ajouté M. Moscovici, 60 ans, qui a été ministre de l'Economie et des Finances dans le gouvernement socialiste de François Hollande entre 2012 et 2014.

Ce poste apporterait "plus de légitimité démocratique" et "plus d'efficacité" dans la politique économique européenne, selon lui.

Le président français Emmanuel Macron, qui devait recevoir lundi matin le ministre allemand sortant des Finances Wolfgang Schäuble, souhaite créer un gouvernement économique de la zone euro, avec un ministre et un budget propres, contrôlés par un parlement.

Il "va essayer, j'imagine, de convaincre Wolfgang Schäuble" sur ces propositions, a déclaré M. Moscovici.

La chancelière allemande Angela Merkel a salué jeudi les propositions pour l'Europe d'Emmanuel Macron à l'occasion d'un dîner "informel" sur le sujet organisé à Tallinn entre les dirigeants européens.

Le président actuel de l'Eurogroupe est le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem.

"Ce poste doit exister" et vise à "fusionner en effet les compétences qui sont les miennes, celles du Commissaire chargé de l'Economie et des Finances pour l'Europe, notamment pour la zone euro, et celles de la présidence de l'Eurogroupe", soit le groupe des ministres des Finances de la zone euro, a affirmé le Français sur la chaîne d'informations LCI."Il se trouve que j'ai été dans ma vie à la fois ministre des Finances et Commissaire chargé des affaires économiques et financières. Il n'y en a pas beaucoup. Je connais bien le job", a ajouté M. Moscovici, 60 ans, qui a été ministre de l'Economie et des Finances dans le gouvernement socialiste de François Hollande entre 2012 et 2014.Ce poste apporterait "plus de légitimité démocratique" et "plus d'efficacité" dans la politique économique européenne, selon lui.Le président français Emmanuel Macron, qui devait recevoir lundi matin le ministre allemand sortant des Finances Wolfgang Schäuble, souhaite créer un gouvernement économique de la zone euro, avec un ministre et un budget propres, contrôlés par un parlement.Il "va essayer, j'imagine, de convaincre Wolfgang Schäuble" sur ces propositions, a déclaré M. Moscovici. La chancelière allemande Angela Merkel a salué jeudi les propositions pour l'Europe d'Emmanuel Macron à l'occasion d'un dîner "informel" sur le sujet organisé à Tallinn entre les dirigeants européens.Le président actuel de l'Eurogroupe est le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem.