"Je n'ai rien contre un budget de la zone euro", a dit la chancelière au cours de leur conférence de presse commune de clôture du 19e conseil des ministres franco-allemand au palais de l'Elysée, à Paris, ajoutant : "Le ministre européen des Finances, on peut en parler".

Angela Merkel a du reste relevé qu'elle avait elle-même proposé, mais sans succès, un "petit budget" de la zone euro dès 2012.

La chancelière qui brigue un quatrième mandat dans son pays aux élections législatives du 24 septembre a également observé que ces questions ne pourraient être réglées qu'au lendemain de ce scrutin.

Se disant favorable à "un calendrier très ambitieux pour la zone euro", elle a toutefois souligné que "pour de telles évolutions de fond", l'Allemagne avait "besoin" de consulter son Parlement.

"Nous n'allons pas traîner mais cela ne peut pas se décréter sans aucune assise", a-t-elle insisté.

"Je n'ai rien contre un budget de la zone euro", a dit la chancelière au cours de leur conférence de presse commune de clôture du 19e conseil des ministres franco-allemand au palais de l'Elysée, à Paris, ajoutant : "Le ministre européen des Finances, on peut en parler".Angela Merkel a du reste relevé qu'elle avait elle-même proposé, mais sans succès, un "petit budget" de la zone euro dès 2012.La chancelière qui brigue un quatrième mandat dans son pays aux élections législatives du 24 septembre a également observé que ces questions ne pourraient être réglées qu'au lendemain de ce scrutin.Se disant favorable à "un calendrier très ambitieux pour la zone euro", elle a toutefois souligné que "pour de telles évolutions de fond", l'Allemagne avait "besoin" de consulter son Parlement."Nous n'allons pas traîner mais cela ne peut pas se décréter sans aucune assise", a-t-elle insisté.