Sur 18.000 à 19.000 oeuvres d'art sous gestion, 2.313 sont " quelque part " sans avoir, pour autant, nécessairement disparu. Elles ont pu être prêtées à un tribunal, un cabinet ministériel, une administration, etc., mais personne ne sait si elles en sont revenues ou n'a pris la peine d'enregistrer leur reto...