Michael Gove, ministre en charge des préparatifs pour un Brexit sans accord, a confirmé pour la première fois vendredi qu'un "package" de sauvetage était élaboré pour les entreprises qui pourraient manquer de cash. Surnommé "Operation Kingfisher", ce plan est prévu pour aider les entreprises qui seraient "temporairement affectées" par une sortie sans accord à survivre à la transition. Les sociétés de construction et du secteur de la production sont considérées comme particulièrement vulnérables, souligne le Times. Un porte-parole du gouvernement, contacté par DPA, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé son intention de de retirer le Royaume-Uni de l'UE le 31 octobre, avec ou sans accord de sortie. Il a également demandé à Bruxelles d'abandonner les éléments de l'accord qui avait été acceptés par sa prédécesseur, Theresa May.

Londres minimise jusqu'ici les conséquences économiques de quitter l'Union sans accord, malgré les avertissements notamment de la Bank of England.