On ironise volontiers sur le manque d'ambition de la Wallonie. Alors, ne boudons pas notre plaisir de voir aujourd'hui le gouvernement régional viser rien de moins que de prendre la place de... la Chine. Pas de toute la Chine, rassurez-vous, mais de sa place centrale sur le marché du recyclage des plastiques usagés. Actuellement, à peine un tiers des plastiques sont recyclés. Et quand ils le sont, cela se passe principalement hors d'Europe, surtout en Chine. Cette dernière en a assez d'être " la poubelle du monde " et a annoncé l'arrêt des importations de plusieurs types de déchets, dont les pl...