Malgré la crise du coronavirus, le secteur du transport a fortement progressé l'an dernier. Le parc des véhicules de transport est aussi devenu plus écologique.

En 2019, la taxe kilométrique avait généré 717,4 millions d'euros. Au niveau régional, le prélèvement est de 474,8 millions d'euros en Flandre (451,2 millions en 2019), 251,7 millions en Wallonie (256,1 millions en 2019) et de 9,5 millions à Bruxelles (10,1 millions en 2019). A signaler que la Flandre a appliqué une adaptation tarifaire en juillet et qu'il y a aussi eu plus de trafic.

L'écologisation ou verdissement du parc des camions a continué l'an dernier. La part des kilomètres soumis au péage pour les camions Euro 6, les camions les plus propres au niveau des émissions de CO2, a atteint 76%. Les camions de norme Euro 6 paient moins par kilomètre parcouru que les camions moins écologiques.

Le secteur du transport a continué de fonctionner fortement tout au long de la crise du coronavirus. "Ces personnes peuvent également recevoir des éloges de temps en temps", a déclaré Johan Schoups, administrateur général de Viapass. "Les routiers ont dû s'adapter dans des circonstances difficiles, avec des aires de repos et des sanitaires fermés à cause du coronavirus. Mais les rayons étaient remplis et les gens ont pu faire leurs courses".

Malgré la crise du coronavirus, le secteur du transport a fortement progressé l'an dernier. Le parc des véhicules de transport est aussi devenu plus écologique. En 2019, la taxe kilométrique avait généré 717,4 millions d'euros. Au niveau régional, le prélèvement est de 474,8 millions d'euros en Flandre (451,2 millions en 2019), 251,7 millions en Wallonie (256,1 millions en 2019) et de 9,5 millions à Bruxelles (10,1 millions en 2019). A signaler que la Flandre a appliqué une adaptation tarifaire en juillet et qu'il y a aussi eu plus de trafic. L'écologisation ou verdissement du parc des camions a continué l'an dernier. La part des kilomètres soumis au péage pour les camions Euro 6, les camions les plus propres au niveau des émissions de CO2, a atteint 76%. Les camions de norme Euro 6 paient moins par kilomètre parcouru que les camions moins écologiques. Le secteur du transport a continué de fonctionner fortement tout au long de la crise du coronavirus. "Ces personnes peuvent également recevoir des éloges de temps en temps", a déclaré Johan Schoups, administrateur général de Viapass. "Les routiers ont dû s'adapter dans des circonstances difficiles, avec des aires de repos et des sanitaires fermés à cause du coronavirus. Mais les rayons étaient remplis et les gens ont pu faire leurs courses".