Le gouvernement a décidé il y a quelque temps de geler les prix de l'énergie en Belgique d'avril à fin décembre, afin de garder l'inflation sous contrôle. Mais selon Agoria, le gouvernement ne respecte pas stricto sensu sa promesse.

"Electrabel et Luminus ont augmenté leurs formules d'indexation pour le gaz le 1er avril, comme il est d'usage pour trois mois", a indiqué Frank Vandermarliere d'Agoria sur le site internet du quotidien De Tijd, mercredi soir. "Le paramètre d'indexation est augmenté de 5,5%, ce qui représente pour le consommateur une hausse de prix de 3 à 4%. Cela signifie donc directement également que l'inflation, en conséquence de cette hausse, va encore augmenter."

"On ne peut donc au final pas dire que les prix ont été bloqués dès le 1er avril", ajoute M. Vandermarliere. "On ne pourra parler d'un gel des prix qu'au 1er juillet, quand normalement une nouvelle adaptation trimestrielle devrait avoir lieu."

Trends.be, avec Belga

Le gouvernement a décidé il y a quelque temps de geler les prix de l'énergie en Belgique d'avril à fin décembre, afin de garder l'inflation sous contrôle. Mais selon Agoria, le gouvernement ne respecte pas stricto sensu sa promesse. "Electrabel et Luminus ont augmenté leurs formules d'indexation pour le gaz le 1er avril, comme il est d'usage pour trois mois", a indiqué Frank Vandermarliere d'Agoria sur le site internet du quotidien De Tijd, mercredi soir. "Le paramètre d'indexation est augmenté de 5,5%, ce qui représente pour le consommateur une hausse de prix de 3 à 4%. Cela signifie donc directement également que l'inflation, en conséquence de cette hausse, va encore augmenter." "On ne peut donc au final pas dire que les prix ont été bloqués dès le 1er avril", ajoute M. Vandermarliere. "On ne pourra parler d'un gel des prix qu'au 1er juillet, quand normalement une nouvelle adaptation trimestrielle devrait avoir lieu." Trends.be, avec Belga