Après la flambée des cours des céréales au mois d'août, leur prix n'a augmenté que de 1% en septembre grâce à la baisse des cours du maïs, mais ceux de la viande (+2,1%) et des produits laitiers (+7%) justifient l'augmentation de l'indice de trois points par rapport à août, à 263 points, explique l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'organisation souligne, dans un communiqué, qu'elle reste "préoccupée" par les approvisionnements en blé en raison des faibles quantités disponibles à l'exportation.

"Les projections les plus récentes de la FAO confirment pour 2012 la baisse de la production céréalière mondiale, qui avait enregistré un niveau record en 2011", indique-t-elle, en avançant la perspective d'une diminution de 2,6% par rapport à l'an passé.

"Cela devrait se traduire par une réduction significative des stocks céréaliers mondiaux à la clôture des campagnes en 2013", de l'ordre de 28 millions de tonnes pour atteindre 499 millions de tonnes, précise-t-elle.

Trends.be, avec Belga

Après la flambée des cours des céréales au mois d'août, leur prix n'a augmenté que de 1% en septembre grâce à la baisse des cours du maïs, mais ceux de la viande (+2,1%) et des produits laitiers (+7%) justifient l'augmentation de l'indice de trois points par rapport à août, à 263 points, explique l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). L'organisation souligne, dans un communiqué, qu'elle reste "préoccupée" par les approvisionnements en blé en raison des faibles quantités disponibles à l'exportation. "Les projections les plus récentes de la FAO confirment pour 2012 la baisse de la production céréalière mondiale, qui avait enregistré un niveau record en 2011", indique-t-elle, en avançant la perspective d'une diminution de 2,6% par rapport à l'an passé. "Cela devrait se traduire par une réduction significative des stocks céréaliers mondiaux à la clôture des campagnes en 2013", de l'ordre de 28 millions de tonnes pour atteindre 499 millions de tonnes, précise-t-elle. Trends.be, avec Belga