Après une période de ralentissement en Chine, "les signes de la présence d'un point de retournement sont plus forts" qu'en décembre, a précisé l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité économique par rapport à sa tendance, ces indicateurs composites confirment en outre la poursuite d'une croissance soutenue aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Le Japon qui avait jusqu'ici une croissance faible, et le Brésil, en plein ralentissement, se dirigent de leur côté vers une période de stabilisation de leurs perspectives de croissance. Le Canada et la Russie continuent de signaler des perspectives de croissance faibles.

Un redémarrage est également en perspective en Inde après une stabilisation observée en décembre par l'OCDE.

Après une période de ralentissement en Chine, "les signes de la présence d'un point de retournement sont plus forts" qu'en décembre, a précisé l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité économique par rapport à sa tendance, ces indicateurs composites confirment en outre la poursuite d'une croissance soutenue aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Le Japon qui avait jusqu'ici une croissance faible, et le Brésil, en plein ralentissement, se dirigent de leur côté vers une période de stabilisation de leurs perspectives de croissance. Le Canada et la Russie continuent de signaler des perspectives de croissance faibles. Un redémarrage est également en perspective en Inde après une stabilisation observée en décembre par l'OCDE.