Pour la "Platform Telecom", ce projet est inconcevable. Régionaliser reviendrait à redessiner le spectre national des ondes. "Une tâche plus qu'ardue qui prendrait des années et gèlerait tous les investissements futurs", selon le président de la plate-forme et CEO de Mobistar, Benoît Scheen.

Selon ce dernier, "les opérateurs n'investiront plus que là où le contexte leur sera favorable. Il en résulterait une véritable fracture numérique", prévient-il. Et de conclure: "régionaliser les télécoms reviendrait à tuer la compétitivité économique belge".

Trend.be avec Belga

Pour la "Platform Telecom", ce projet est inconcevable. Régionaliser reviendrait à redessiner le spectre national des ondes. "Une tâche plus qu'ardue qui prendrait des années et gèlerait tous les investissements futurs", selon le président de la plate-forme et CEO de Mobistar, Benoît Scheen. Selon ce dernier, "les opérateurs n'investiront plus que là où le contexte leur sera favorable. Il en résulterait une véritable fracture numérique", prévient-il. Et de conclure: "régionaliser les télécoms reviendrait à tuer la compétitivité économique belge". Trend.be avec Belga