"Si la Belgique a fait mieux l'an dernier pour attirer des investisseurs étrangers, c'est surtout dû à la Wallonie", a-t-il souligné dans un communiqué.

Et M. Keulen de s'interroger: "ce que nous faisons nous-mêmes, nous ne le faisons apparemment pas toujours mieux", a-t-il souligné en renversant une formule souvent utilisée en Flandre.

Ces nouveaux investissements se répartissaient dans le passé selon une proportion de 60/40 (en faveur de la Flandre). Elle est désormais nettement plus favorable à la Wallonie, atteignant environ la proportion 55/45.

Les chiffres de 2009 révèlent que la Flandre a attiré l'an dernier 115 nouveaux investissements étrangers, dont douze ont obtenu un soutien financier de la part du gouvernement flamand - pour environ onze millions d'euros - et qu'ils ont entraîné la création de 2.040 nouveaux emplois.

M. Keulen, un ancien ministre régional, a déjà mis en garde le ministre-président flamand à plusieurs reprises contre le recul observé par la Région. Le gouvernement flamand a promis une amélioration grâce à sa "nouvelle politique industrielle".

Trends.be, avec Belga

"Si la Belgique a fait mieux l'an dernier pour attirer des investisseurs étrangers, c'est surtout dû à la Wallonie", a-t-il souligné dans un communiqué. Et M. Keulen de s'interroger: "ce que nous faisons nous-mêmes, nous ne le faisons apparemment pas toujours mieux", a-t-il souligné en renversant une formule souvent utilisée en Flandre. Ces nouveaux investissements se répartissaient dans le passé selon une proportion de 60/40 (en faveur de la Flandre). Elle est désormais nettement plus favorable à la Wallonie, atteignant environ la proportion 55/45. Les chiffres de 2009 révèlent que la Flandre a attiré l'an dernier 115 nouveaux investissements étrangers, dont douze ont obtenu un soutien financier de la part du gouvernement flamand - pour environ onze millions d'euros - et qu'ils ont entraîné la création de 2.040 nouveaux emplois. M. Keulen, un ancien ministre régional, a déjà mis en garde le ministre-président flamand à plusieurs reprises contre le recul observé par la Région. Le gouvernement flamand a promis une amélioration grâce à sa "nouvelle politique industrielle". Trends.be, avec Belga