Les Grecs en plein chaos (en images)

Les Grecs en plein chaos (en images)
© REUTERS

banques grèce © REUTERS

La tension monte devant les banques fermées jusqu'au 6 juillet, soit le lendemain du référendum initié par le gouvernement d'Alexis Tsipras, et les retraits aux guichets automatiques seront durant cette période limités à 60 euros par jour. Une mesure qui ne concerne pas les touristes.

_ © REUTERS

De nombreux pensionnés venus retirer leur pension se retrouvent devant des portes closes.

_ © REUTERS

Un gérant de banque leur explique la situation.

© REUTERS

- © REUTERS

De longues files se forment aux distributeurs automatiques.

_ © REUTERS

De nouveaux graffitis anti-Union européenne ont fleuri dans les rues d'Athènes.

_ © REUTERS

Des manifestants anti-austérité brûlent des billets d'euros pour marquer leur désaccord.

_ © REUTERS

Parmi les sacrifices demandés par les créanciers: une hausse de la TVA sur les biens et les services. Un gros blocage.

_ © REUTERS

Le premier ministre grec Alexis Tsipras à la télévision lors de l'annonce du référendum à la nation.

© REUTERS

Alexis Tsipras au parlement grec.

_ © REUTERS

Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis arrive au bureau de Tsipras.

_ © REUTERS

Le minstre des finances grec Varoufakis

_ © REUTERS

Les Grecs clament "non" à l'Europe.

_ © REUTERS

A la bourse de Francfort, comme sur les principales autres places boursières d'Europe, la situation est préoccupante.

_ © REUTERS

La garde présidentielle à Athènes.

_ © REUTERS

Des touristes devant le parlement d'Athènes.