Cette étude, réalisée à la demande de VIA et à laquelle 14.000 consommateurs belges ont participé d'octobre à décembre 2018, a mis en évidence le fait que les consommateurs sont davantage enclins à acheter des appareils écologiques lorsqu'ils disposent d'écochèques. Plus précisément, si la valeur de l'écochèque est élevée (à partir de 150 euros), il y a 80% de chances que le consommateur achète un appareil électroménager écologique. Si le consommateur ne dispose pas d'écochèques, ce pourcentage tombe à 40% environ pour le même appareil. "En d'autres termes, la probabilité qu'un consommateur achète un appareil plus écologique est deux fois plus élevée s'il peut utiliser des écochèques pour cet achat", souligne-t-on.

En outre, deux tiers des consommateurs ayant acheté un produit moins écologique ont reconnu qu'ils auraient acheté un modèle plus écologique (label A ou supérieur) s'ils avaient pu disposer d'écochèques.

Outre l'influence positive sur le comportement d'achats, les écochèques permettent de réduire les coûts énergétiques, souligne VIA, qui plaide pour une extension du système, ce qui profiterait également aux commerçants belges.

Cette étude, réalisée à la demande de VIA et à laquelle 14.000 consommateurs belges ont participé d'octobre à décembre 2018, a mis en évidence le fait que les consommateurs sont davantage enclins à acheter des appareils écologiques lorsqu'ils disposent d'écochèques. Plus précisément, si la valeur de l'écochèque est élevée (à partir de 150 euros), il y a 80% de chances que le consommateur achète un appareil électroménager écologique. Si le consommateur ne dispose pas d'écochèques, ce pourcentage tombe à 40% environ pour le même appareil. "En d'autres termes, la probabilité qu'un consommateur achète un appareil plus écologique est deux fois plus élevée s'il peut utiliser des écochèques pour cet achat", souligne-t-on. En outre, deux tiers des consommateurs ayant acheté un produit moins écologique ont reconnu qu'ils auraient acheté un modèle plus écologique (label A ou supérieur) s'ils avaient pu disposer d'écochèques. Outre l'influence positive sur le comportement d'achats, les écochèques permettent de réduire les coûts énergétiques, souligne VIA, qui plaide pour une extension du système, ce qui profiterait également aux commerçants belges.