En d'autres termes, cette nouvelle taxe sera de 0,55% sur le chiffre d'affaires réalisé par les diamantaires. Cette taxe devrait alimenter le Trésor public de 50 millions d'euros.

Si le montant de la taxe, qui doit encore passer la rampe du conseil des ministres, n'est pas plus élevé que 0,55%, c'est parce que plusieurs études ont montré que la marge nette des diamantaires oscillait entre 1 et 1,5%, et parce que ces derniers ne pourront plus bénéficier des intérêts notionnels, explique Le Soir.

Le gouvernement Michel avait annoncé l'introduction d'une taxe sur le secteur du diamant dans le cadre de l'ajustement budgétaire.

En d'autres termes, cette nouvelle taxe sera de 0,55% sur le chiffre d'affaires réalisé par les diamantaires. Cette taxe devrait alimenter le Trésor public de 50 millions d'euros. Si le montant de la taxe, qui doit encore passer la rampe du conseil des ministres, n'est pas plus élevé que 0,55%, c'est parce que plusieurs études ont montré que la marge nette des diamantaires oscillait entre 1 et 1,5%, et parce que ces derniers ne pourront plus bénéficier des intérêts notionnels, explique Le Soir. Le gouvernement Michel avait annoncé l'introduction d'une taxe sur le secteur du diamant dans le cadre de l'ajustement budgétaire.